AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Créer, imaginer, poster ! C'est la devise de ce site !
 

Partagez | 
 

 Une journée de printemps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le conteur
avatar

Admin


36 messages.
Inscrit le 03/02/2016.


MessageSujet: Une journée de printemps.   Dim 13 Mar - 1:03


.


Une journée de printemps

La saison est douce, mais les gens le sont-ils ?







~Les fous passent, la folie reste.~

Le soleil était à son zénith, le printemps marquait de plus en plus le paysage de part ses couvertures de fleur dans les grands champs, de ses feuilles vertes poussant sur les arbres de la région Londonienne...

Une dame à la cinquantaine d'années observait silencieusement le paysage depuis sa fenêtre d'hôpital, son regard ne transmettait aucune émotion, son visage était à l'image de son corps, maigre, froid, pâle comme si la mort allait la chercher...

Elle s’appelait Maria Delsuza, c'était une patiente de l'asile Bethlem Royal Hospital qui était non loin de la grande capitale du pays. Cette mère de famille y avait été interné après une tentative de suicide, les psychiatres avaient décelés des lourds troubles mentaux l'ayant poussée à la folie furieuse durant plusieurs années, mais les vraies victimes de sa folie étaient ses quatre enfants...

Une infirmière pénétrait la chambre de la patiente et dit d'un grand sourire chaleureux que deux de ses enfants allaient lui rendre visite aujourd'hui. Au début, Maria ne réagissait pas de la nouvelle, se contentant de rester le regard fixé sur l'horizon.
L'infirmière nettoyait paisiblement la chambre de cette dame, elle poursuivit avec la voix toujours teintée d'une bonne humeur à toute épreuve que son fils Nathaniël ainsi que sa fille Minerva allaient venir. C'est alors que soudain, la mère de famille eut une expression de surprise, de joie, elle dit avec sa voix cassé en tournant son visage vers son interlocutrice...


" Minerva, ma fille me rend visite ?! "


C'est à se moment là qu'elle innonda de question la dame du service, à savoir quand est-ce qu'elle viendrait, pourquoi, où... Puis elle enchaîna dans une phase où elle se mit à parler seul, plongée dans ses souvenirs qu'elle avait avec sa petite dernière...

Maria retrouvait toujours une certaine énergie quand on évoquait ça seul fille, c'était l'un des seul sujet qui la rendait d'assez bonne humeur...

A 15 heures, les barrières de sécurité de l'entrée s'ouvrirent pour une voiture contenant deux personnes. Le véhicule fut garer sur une place à une minute de l'entrée puis les passagers sortirent presque en même temps.
La conductrice ferma son véhicule très tranquillement tandis que le passager se dégourdit les jambes à côté de celui-ci.


__________________________


Après une demi-heure de conduite dans ma Citroen Ds Familiale blanche avec mon frère Nathaniël, j'arrivais enfin à l'hôpital où était internée ma mère ! Une fois sortie, je sentais lentement une ambiance s'installer, un léger stress pouvait se lire sur nos visages.

Je raccrochais proprement ma longue queue de cheval rousse puis je partis me mettre aux côtés de mon frère et lui dis avec ma voix douce.

" Ca va aller Nathaniël...? "


Je m'inquiètais réellement pour lui, mon grand frère s'efforcait toujours d'être souriant et d'aider son prochain, je l'admirais beaucoup... Il méritait vraiment à mes yeux le titre de grand frère, comme Sebastian, mon autre grand frère. Pourtant, j'avais une pointe d'appréhension, je savais quand allant rendre visite à notre mère, elle allait royalement l'ignorer en se focalisant sur moi... Comme toujours, j'étais son centre d'attention, j'en avais déjà parlé à Nathaniël, de cette gêne, que je ne voulais pas la voir avec mes frères, mais il fallait dire que sans moi, la situation tournerait au vinaigre... C'est d'ailleurs ce qu'il me dit. Il vallait mieux que je sois là lors des visites même si cela était difficile pour tous le monde. Espérons que cette fois-ci, il n'y aurait aucune brimade... Cela m'étonnerait fortement de Nathaniël, étant de nature très calme et posé.

© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacroiseedescontes.forumactif.org
L'Eminence Evy Eminente
avatar



2 messages.
Inscrit le 10/03/2016.


MessageSujet: Re: Une journée de printemps.   Mar 29 Mar - 21:37

Nathaniel était heureux.
Il jouissait actuellement d’une joie extrême, a la simple appréhension de sa future rencontre avec sa folle de mère. Entre ses quatre murs, dans sa robe blanche de vielle dérangée. Incapable de s’occuper d’elle-même, faible jusqu’au suicide. Oh oui il était content.
Peut lui importait qu’elle lui parle ou non, qu’elle ne fasse que de remarquer sa présence. Pour l’instant, il accepterait de s’accommoder à devoir se satisfaire de la simple vue médiocre de la créature sans le moindre problème.
Mais il devait se contrôler. Cette visite a l’hospice de sa chère génitrice, était en groupe. Il était avec son humble sœur. Elle, capable d’assez d’abnégation pour pardonner et s’occuper de la folle. Ou assez stupide pour encore à ce jour refuser l’évidente nature monstrueuse de cette femme. Nathaniel n’arrivait pas à choisir entre l’une ou l’autre des deux solutions. Mais que sa sœur soit une âme charitable ou une sombre idiote n’importait pas sur son comportement envers elle.
Lui, guide éternel et perpétuel familial, seul n’ayant jamais fait de véritables études, se devait de rester d’une sobriété et d’une bienveillance exemplaire envers sa pauvre famille. Il ne faudrait pas que sa sœur ne le voie exulter de la souffrance de la mère.
--------------------------------------
///0°~=~°0\\\
\\°____°//
--------------------------------------

Ce matin il s’était levé, réveillé par la douceur d’un enfant qui sautait sur son lit.
Passé cette séance d’évaluation olympique de saut sur Nathaniel, avoir retrouvé une respiration acceptable perdue suite la tentative de meurtre, il place l’enfant en dehors de son antre personnelle. Il exécutât sa prière matinale, puis s’habillât.

Comme il était en sortie pour un hôpital il décida de mettre sa soutane. En dessous il mit un simple T-shirt et pantalon sobre en tissus.
Son chapelet en métal argenté avec une fiole de poison cachée à l’intérieur, bien a l’air montré à la vue de tous. Son poignard de sacrifice contre sa cuisse en cas de problème.
Et évidement sa petite mallette de visite à l’hôpital : sa bible, son eau bénite, un peu de vin de messe, et du corps du christ. Nombreux sont les malades à vouloir une dernière cérémonie avant le dernier souffle. Evidement Nathaniel se doit en toute situation d’aider les pauvres âmes sous sa protection.

Il finit par partir avec sa sœur vers l’hôpital de sa mère.

-Oui ne t’inquiète pas. Apres tout peut importe ce qu’elle a fait elle reste notre mère.

Il sourit amicalement et prit sa petite mallette dans le coffre. Puis se tourna alors vers la grande bâtisse. Puis un collègue sortis alors.

-Frère Emmanuel !
s’écriât l’homme d’église.
-Père Rossons, ravis de vous voir… vous revenez des derniers sacrements ?

Le petit homme en aube semblât alors perdre sa joie de vivre avant de s’apitoyer du nombre de mourant en cette saison.

-Père Rossons, nous sommes ici pour eux, alors gardons la tête haute voulez-vous… Il fit une pause avant de se tourner vers sa sœur. Je vous présente ma sœur, nous allons voir notre mère ensemble.

Le père Rossons était connus pour être très facilement et rapidement paternel et chaleureux envers tout le monde, Dit-on qu’il pleure à chaque enterrement qu’il célèbre. Pauvre homme aurait pensé Nathaniel, même si il possédait un don d’empathie, sa faiblesse est, hélas, trop grande pour le supporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar

Admin


36 messages.
Inscrit le 03/02/2016.


MessageSujet: Re: Une journée de printemps.   Dim 15 Jan - 0:00


.


Une journée de printemps

La saison est douce, mais les gens le sont-ils ?







~Les fous passent, la folie reste.~

Mon frère, toujours avec cette compassion qui lui était propre me répondit que je n'avais pas à m'inquiéter. Que peut importe le passé, il fallait resté digne. J'admirais cette homme, il en avait bavé étant plus jeune avec notre mère. Totalement ignoré, comme un fantôme dans cette maison et pourtant, il est sûrement celui le plus sage de notre fratrie. J'avais de la chance qu'il ne m'accablait pas de toute l'attention que j'avais reçu dans l'enfance, qu'il comprenait que pour moi, cela m'avait mis dans une situation inconfortable pendant tout se temps et même encore...

Tout à coup, d'un air dès plus joyeux, il s'approchait d'un autre homme d'église pour le saluer. C'était un petit homme un peu potelé, mais semblant être d'une nature tellement gentille et généreuse. Je restais un peu en retrait, bien timide, je voulais me faire discrète.

Je vous présente ma sœur, nous allons voir notre mère ensemble.

Dit alors Nathaniël, l'homme d'église et moi nous rapprochions pour nous serrer poliment la main.

" Enchantée mon Père, je suis Minverva la petite sœur de Nath... De Frère Emmanuel. C'est un plaisir. "

Ce gentil Monsieur semblait être en joie de faire ma connaissance. Une fois nos mains détachées l'une de l'autre, je m'adressais à mon frère de manière discrète pour ne pas déranger le Père Rossons.

" Nous sommes prêt Nath' ? "

Je savais que quand il sera prêt, il se mettrait en route vers l'hôpital. Je n'aurais qu'à le suivre, redoutant avec angoisse la visite que nous allions faire à maman.

© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacroiseedescontes.forumactif.org
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .


MessageSujet: Re: Une journée de printemps.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée de printemps.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une belle journée de printemps avec les Li'l Sprouts (CPK)
» Mini: Par une belle journée de printemps
» c'est le printemps et aujourd'hui c'est la journée de la poésie...
» Journée magique à Disneyland Paris le 14 juillet
» Rouleaux de printemps photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La croisée des contes :: Zone de RP :: Fantastique-
Sauter vers: