AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Créer, imaginer, poster ! C'est la devise de ce site !
 

Partagez | 
 

 Mordu qui croyait l'être !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith Yakan
avatar



5 messages.
Inscrit le 08/02/2016.


MessageSujet: Mordu qui croyait l'être !   Lun 8 Fév - 19:03


Mordu qui croyait l’être
❝ Même la rose la plus piquante peut cacher une douceur frappante. ❞

Présentation brève du personnage • Lilith est une jeune femme qui sait rien faire de bien à part le mal. Mais au fond d’elle, elle veut aimer et être aimée. Mais voilà, telle une rose, elle est piquante, telle la neige elle est froide et tel le tigre elle est sauvage. Mais ne vous en faites pas, c’est une bonne buveuse et quand elle a bu elle parle. Loin d’être introvertie, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense quitte à vexer la personne face à elle. Plutôt bagarreuse, elle aime se défouler en donnant des coups. Âgée de 24 ans, elle sait user de son katana comme personne mais aussi des armes à feu, moins bien cependant.

Contexte du RP • Dans la ville, il n’y a plus vraiment d’âmes qui vivent. Ils ont pris le contrôle de tout et les gens se cachent. Ils aiment votre chair et votre cerveau plus que tout. Les zombies sont nés de N°0, une femme qui aurait été mordu par une vache atteinte de la vache folle. Depuis c’est la débandade, il faut courir pour vivre et surtout rester en vie.  C’est ici que l’on croise Lilith en train de fouiller une poubelle.






Présentation brève du personnage • Autrefois étudiante plus ou moins modèle, elle est aujourd’hui une experte dans la décapitation de zombies.


❝ Laisse-moi raconter ❞

Je n’en pouvais plus de cette demi-vie. Je devais faire quelque chose pour palier à tout cela, mais quoi ? Je n’étais pas une chercheuse ou une vaillante scientifique. Il fallait attendre. Un grognement se fit entendre dans mon dos, j’attrapais mon katana à ma hanche droite – oui  je suis gauchère – et cherchais l’origine de ce râle. Il était là, puant, dégoulinant, écœurant. Un zombie obèse. Je souris de façon sadique, ça n’allait pas être de la tarte. Mais… J’allais m’amuser. Aussi discrète qu’une souris, je m’approchais de son gros cul d’éléphant. Je savais que ce que j’allais faire serait inutile et dangereux mais à quoi bon vivre sans danger ? Une fois dans son dos putride, j’enfonçais la lame de mon arme dans ses fesses en riant comme une damnée. La créature se retournant avec une lenteur à faire pâlir d’envie une tortue ou un escargot. Je lui donnais un violent coup de pied dans le ventre le faisant reculer d’un demi-pas. Il était vraiment lourd.  

Alors ! T’es fort ou pas ? Montre-moi ce que tu as dans le ventre !

Il grogna, peut-être de mécontentement, comment savoir ? J’enfonçais mon katana dans sa besaine proéminente et montais vers sa tête. Ses instincts putrides se déversèrent sur le sol.  Pas très appétissant. Il tendit une main aussi grande que ma tête et commença à serrer autour de mon cou. Tudieu ! Ce que je peux être conne parfois… Mais je ne suis pas du genre à appeler au secours ! Malheureusement, dans certaine situation, par exemple quand son katana nous échappe des mains, on doit ravaler sa fierté… Je poussais un puissant cri de rage et envoyais mon pied dans la cavité ouverte de son ventre. Un bruit mou et dégoûtant se fit entendre. Je grimaçais, écœurée.

A l’aide ! Y’a quelqu’un ? J’ai juste besoin de mon katana !

J’étais persuadée de pouvoir m’en sortir indemne. Espérons qu’il y est quelqu’un de vivant dans le coin….


© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar

Admin


36 messages.
Inscrit le 03/02/2016.


MessageSujet: Re: Mordu qui croyait l'être !   Mar 16 Fév - 18:37


Mordu qui croyait l'être
❝ La mort n'est qu'un passage. ❞

Présentation brève du personnage •Bridgess est une personne sombre, elle a un but, éradiquer les zombies grâce à un antidote qu'elle doit à tous pris diffuser dans les villes en guise de teste.

Contexte du RP •Dans la ville, il n’y a plus vraiment d’âmes qui vivent. Ils ont pris le contrôle de tout et les gens se cachent. Ils aiment votre chair et votre cerveau plus que tout. Les zombies sont nés de N°0, une femme qui aurait été mordu par une vache atteinte de la vache folle. Depuis c’est la débandade, il faut courir pour vivre et surtout rester en vie.






Présentation brève du personnage • Bridgess fait partit d'un test de l'armée, elle a 41 ans, des traces étranges marques son corps, brûlure, crocs, griffure...


❝ Laisse-moi raconter ❞

Cinq heures... Six heures, sept heures... Je n'arrivais plus à les compter. Je roulais... Syphonais les réservoirs des véhicules que je trouvais pour traîner le mien... J'observais presque sans émotions le monde froid, détruis... Les corps morts se relever les uns après les autres pour attaquer telle des animaux sauvages et affamé tout âme vivante... Le ciel... La couleur bleu avait depuis bien longtemps disparu, je rêvais un jour de revoir le soleil montrer sa jolie frimousse, de caresser la joue de ma petite fille, Marie, revoir son visage heureux... Mais cela faisait partit des rêves et les rêves... Sont parties avec le monde que nous avions connu.
J'ai en ma position un serrum, peut-être quelque chose qui réglera le problème des morts vivants... Peut-être une chance, qui sait, une infime chance de pouvoir guérir de cette plaie.
Alors que j'allais vers la central de la ville pour la remettre en route et ainsi diffuser le produit par les grandes cheminées polluantes, j'entendis un cris, un cri humain.

A l’aide ! Y’a quelqu’un ? J’ai juste besoin de mon katana !

J'eus quelques secondes de réflexion, puis brutalement, je fis une virée avec la voiture. Savoir que quelques choses de vivant habité encore les environs était pour moi incroyable et inestimable.
Ma voiture vrombissait fortement jusqu'au but, un horrible et gros zombie poussait des grognements écœurants alors que ses intestins se déversait lentement sur le sol dans une gerbe de sang abondante. Une jeune fille, elle, avait le pied coincé dans la cavité de cette chose et de tout évidence, elle était bien vivante.
J'ouvris la vitre et fit un dérapage contrôlé, je sortis mon gunn et tira dans la tête de se mort deux fois une fois que le véhicule fut stabiliser. Je décrocha les clefs du contact, sortit précipitamment et prit cet homme par le col pour qu'il se renverse sur le dos, afin de ne pas écraser de tous son poids la jeune fille qui arriva à se décrocher dès le moment où le corps avait tangué en arrière.

Ca va aller jeune fille ?

J'observais la jeune fille pendant que je rangeais à ma ceinture mon pistolet. Je voulais m'assurer qu'elle allait bien avant de partir.


© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacroiseedescontes.forumactif.org
Lilith Yakan
avatar



5 messages.
Inscrit le 08/02/2016.


MessageSujet: Re: Mordu qui croyait l'être !   Mar 16 Fév - 20:42


Mordu qui croyait l’être
❝ Même la rose la plus piquante peut cacher une douceur frappante. ❞

Présentation brève du personnage • Lilith est une jeune femme qui sait rien faire de bien à part le mal. Mais au fond d’elle, elle veut aimer et être aimée. Mais voilà, telle une rose, elle est piquante, telle la neige elle est froide et tel le tigre elle est sauvage. Mais ne vous en faites pas, c’est une bonne buveuse et quand elle a bu elle parle. Loin d’être introvertie, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense quitte à vexer la personne face à elle. Plutôt bagarreuse, elle aime se défouler en donnant des coups. Âgée de 24 ans, elle sait user de son katana comme personne mais aussi des armes à feu, moins bien cependant.

Contexte du RP • Dans la ville, il n’y a plus vraiment d’âmes qui vivent. Ils ont pris le contrôle de tout et les gens se cachent. Ils aiment votre chair et votre cerveau plus que tout. Les zombies sont nés de N°0, une femme qui aurait été mordu par une vache atteinte de la vache folle. Depuis c’est la débandade, il faut courir pour vivre et surtout rester en vie.  C’est ici que l’on croise Lilith en train de fouiller une poubelle.






Présentation brève du personnage • Autrefois étudiante plus ou moins modèle, elle est aujourd’hui une experte dans la décapitation de zombies.


❝ Laisse-moi raconter ❞

Un coup de feu, le corps qui s’écroule sur moi puis on me dégage de sous la chair putride. Je regarde autour de moi et vois une femme qui me demande si ça va aller. Je hoche la tête et ramasse mon katana avant de me mettre debout. J’observe ma sauveuse, lui fait un sourire gentil et la remercie humblement en m’inclinant légèrement. J’essuie ma lame sur mes vêtements pour enlever le sang et soupir doucement. J’allais devoir me trouver d’autres fringues. Je regarde mon héroïne du jour et lui dit mon prénom. Mon nom n’a plus vraiment d’importance dans ce monde ci. Je me redresse et lui demande où elle file comme ça.  

Vous aviez l’air de rouler vite…

Ajoutais-je en rengainant mon arme dans son fourreau. J’observe la femme, elle doit avoir une petite quarantaine à tout casser mais, son visage est marqué. Sûrement a-t-elle eut des coups et blessure en se battant contre des non-vivants. Je me souviens, sur le forum RPG où je jouais autrefois on appelait ces créatures hytrez. J’en été la fonda… Temps lointain. Nouveau soupir de lassitude.  

Pouvez-vous me déposer au centre commercial ?

Demandais-je d’une voix timide et fatiguée. J’avais créé une sorte de cabane anti-zombies dans le centre. Au moins, je pouvais dormir tranquillement.


© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar

Admin


36 messages.
Inscrit le 03/02/2016.


MessageSujet: Re: Mordu qui croyait l'être !   Jeu 18 Fév - 22:02


Mordu qui croyait l'être
❝ La mort n'est qu'un passage. ❞

Présentation brève du personnage •Bridgess est une personne sombre, elle a un but, éradiquer les zombies grâce à un antidote qu'elle doit à tous pris diffuser dans les villes en guise de teste.

Contexte du RP •Dans la ville, il n’y a plus vraiment d’âmes qui vivent. Ils ont pris le contrôle de tout et les gens se cachent. Ils aiment votre chair et votre cerveau plus que tout. Les zombies sont nés de N°0, une femme qui aurait été mordu par une vache atteinte de la vache folle. Depuis c’est la débandade, il faut courir pour vivre et surtout rester en vie.






Présentation brève du personnage • Bridgess fait partit d'un test de l'armée, elle a 41 ans, des traces étranges marques son corps, brûlure, crocs, griffure...


❝ Laisse-moi raconter ❞

La jeune fille sourit quand elle pu se remettre debout me remerciant sincèrement, j'eûs même le droit à une légère inclinaisons de sa part, comme par respect. Soulagé, elle soupira en essuyant la lame de son katana, je crois qu'elle semblait un peu perdu... Comme prise d'une illumination, elle se présenta en disant tous simplement son prénom, Lilith... Puis elle poursuivit l'air de rien que je roulais bien vite tout à l'heure.

Je sentais en elle un questionnement. C'est vrai que la plus part des gens airaient comme les morts vivants des rues... Sans but, sauf de survivre. Mon visage fut froid à cette question, je connaissais à peine cette petite, je ne pouvais pas lui révéler ainsi les détails de ma mission. Lilith poussais des soupires, un plus marqué que les autres, puis elle me demandait d'un air vraiment fatigué si je pouvais la déposer au centre commercial. Je pris un léger instant de réflexion, puis moi-même je soupirais.

Aller, venez jeune fille, je vous emmènes, montez...

Elle devait avoir vécu des choses durs cette petite, il fallait bien que je lui redonne espoir le temps que l'arbre de la vie refasse pousser les feuilles de l'humanité.
Je m'assis sur la voiture et la démarra, prenant dans la boîte à gant un cigare que j'alluma posément le temps que la jeune s'installe dans la voiture et s'attache, une fois que cela fut fait, je démarra et avança le véhicule, suivant les vieux panneaux verdi par la mousse pour trouver mon chemin.
Nous étions bien silencieuse... Mon rôle de mère prit alors le dessus, me sentant obligé de faire la conversation pour la rassurer.

Tu as un squat bien sécurisé au centre commercial ?

Je pris une bouffée de mon cigare et expira en dehors de la fenêtre pour pas envahir la voiture de la fumée, déjà qu'elle sentait le tabac... Un soupire m'échappait.
Je ne devais pas paraître dès plus accueillante avec ma tête défiguré par mes blessures. A travers mes cheveux blonds, ont pouvait d'ailleurs apercevoir une profonde trace de morsure humaine sur mon cou... Signe qu'autrefois, je fus moi-même... Un de ses êtres répugnant qui jonche les villes du monde désormais... Mais cela, je me gardais bien de le dire.


© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacroiseedescontes.forumactif.org
Lilith Yakan
avatar



5 messages.
Inscrit le 08/02/2016.


MessageSujet: Re: Mordu qui croyait l'être !   Ven 19 Fév - 19:40


Mordu qui croyait l’être
❝ Même la rose la plus piquante peut cacher une douceur frappante. ❞

Présentation brève du personnage • Lilith est une jeune femme qui sait rien faire de bien à part le mal. Mais au fond d’elle, elle veut aimer et être aimée. Mais voilà, telle une rose, elle est piquante, telle la neige elle est froide et tel le tigre elle est sauvage. Mais ne vous en faites pas, c’est une bonne buveuse et quand elle a bu elle parle. Loin d’être introvertie, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense quitte à vexer la personne face à elle. Plutôt bagarreuse, elle aime se défouler en donnant des coups. Âgée de 24 ans, elle sait user de son katana comme personne mais aussi des armes à feu, moins bien cependant.

Contexte du RP • Dans la ville, il n’y a plus vraiment d’âmes qui vivent. Ils ont pris le contrôle de tout et les gens se cachent. Ils aiment votre chair et votre cerveau plus que tout. Les zombies sont nés de N°0, une femme qui aurait été mordu par une vache atteinte de la vache folle. Depuis c’est la débandade, il faut courir pour vivre et surtout rester en vie. C’est ici que l’on croise Lilith en train de fouiller une poubelle.






Présentation brève du personnage • Autrefois étudiante plus ou moins modèle, elle est aujourd’hui une experte dans la décapitation de zombies.


❝ Laisse-moi raconter ❞

je l’observais sans ciller. Je me disais qu’elle était bien étrange cette femme mais le gardais pour moi. L’observant en silence, j’entendis un grognement lointain. Un zombie était dans les parages. Elle m’invita à monter dans sa voiture ce qui, je l’avoue, me soulagea au plus haut point. Je m’installais dans le véhicule alors qu’elle allumait son cigare. Qu’est-ce que je ne donnerais pas pour une cigarette ! Une énième fois je soupirais en mettant ma ceinture dans le silence. Je pensais un instant à ma famille. Ils étaient tous en état de décomposition à l’heure actuelle. Mon frère, Jimmy, alors âgé de quinze ans, avait été mordu au début de l’épidémie. Il avait contaminé ma famille que j’avais éliminée en pleurant et suppliant. La vie est cruelle. J’avais ensuite quitté la maison avec Duran, notre chien. L’animal était mort il y a peu. Mort tué par un zombie en me protégeant. C’était un bâtard mais il était beau avec son poil noir et son regard vairon. Il me manquait à dire vrai. Il avait été mon ami durant des années et maintenant j’étais bien seule. Nouveau soupir lorsqu’elle me posa une question.

Je me suis fait un vrai château fort à vrai dire, madame. Des grilles, des caddies et d’autres éléments protègent l’entrée de mon chez moi. Mais… C’est petit.

Je jouais nerveusement avec mes mains, j’avais laissé un paquet de lopes chez moi. J’en grillerais une en arrivant. Et puis, j’avais foutrement faim. J’avais envie de Mars. Des bons Mars bien périmés… Je secouais la tête doucement. La vie d’avant me manquait, ma mère me manquait même cet idiot d’Olivier me manquait. Mon beau-père… Il avait toujours été un peu dur mais il n’était pas méchant pour autant. C’est lui qui m’avait offert le katana. Un vrai katana. Forgé par un maître qui était son ami. Il m’avait même offert un voyage de trois mois au Japon quand j’avais eu dix-huit ans. J’avais étudié là-bas durant tout ce temps. Je parlais couramment le japonais.

La vie est pourrie en ce moment…

Murmurais-je pour moi-même.


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar

Admin


36 messages.
Inscrit le 03/02/2016.


MessageSujet: Re: Mordu qui croyait l'être !   Mar 23 Fév - 13:59


Mordu qui croyait l'être
❝ La mort n'est qu'un passage. ❞

Présentation brève du personnage •Bridgess est une personne sombre, elle a un but, éradiquer les zombies grâce à un antidote qu'elle doit à tous pris diffuser dans les villes en guise de teste.

Contexte du RP •Dans la ville, il n’y a plus vraiment d’âmes qui vivent. Ils ont pris le contrôle de tout et les gens se cachent. Ils aiment votre chair et votre cerveau plus que tout. Les zombies sont nés de N°0, une femme qui aurait été mordu par une vache atteinte de la vache folle. Depuis c’est la débandade, il faut courir pour vivre et surtout rester en vie.






Présentation brève du personnage • Bridgess fait partit d'un test de l'armée, elle a 41 ans, des traces étranges marques son corps, brûlure, crocs, griffure...


❝ Laisse-moi raconter ❞

Je suivais attentivement l'indication des panneaux jusqu'au centre commercial, écoutant la petite vanter sa forteresse, mon regard se perdaient par moment sur ses morts, à la démarche lente et balbutiante...
Je ne m'inquiétais pas d'eux, il n'arrivait pas à me percevoir comme de la chaire à manger, car autrefois, je fus l'un d'entre eux. Il semblerait que ses êtres réagissaient en bande, un peu comme des animaux en meute, cela montre qu'ils ont encore de toute petite bribe d'intelligence. Les scientifiques avaient beaucoup planché sur le sujet et émette des théories intéressantes aux sujets des morts vivants.

La vie est pourrie en ce moment…

A qui le dis-tu, jeune fille... Me dis-je. Je n'avais qu'une seul envie, c'est de pouvoir à nouveau revoir ma petite, caresser son visage d'ange et lui dire à quel point maman l'aime. Dieu sait où elle est maintenant... Au dernière nouvelle, elle était en famille d’accueil chez des militaires du camp en attendant que maman retrouve son aspect " vivant ", mais les scientifiques ont peur de me la redonner en cas de rechute même si l'antidote semble fonctionne sur moi.
Nous nous rapprochions du centre commercial, dès que je pu, je rangea la voiture sur la place de parking la plus proche de l'entrée du lieu dit.

Voilà petite, bon courage pour la suite. Fais attention à toi...

Mon visage était un peu triste, car au fond, je me sentais bien seul. Mais au fond, c'était mieux ainsi, il fallait que je sois seul pour cette mission, je le devais.
J'attendais patiemment que la jeune fille sorte de ma voiture, afin que je puisse la démarrer de nouveau pour aller droit au but.


© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacroiseedescontes.forumactif.org
Lilith Yakan
avatar



5 messages.
Inscrit le 08/02/2016.


MessageSujet: Re: Mordu qui croyait l'être !   Jeu 25 Fév - 16:35


Mordu qui croyait l’être
❝ Même la rose la plus piquante peut cacher une douceur frappante. ❞

Présentation brève du personnage • Lilith est une jeune femme qui sait rien faire de bien à part le mal. Mais au fond d’elle, elle veut aimer et être aimée. Mais voilà, telle une rose, elle est piquante, telle la neige elle est froide et tel le tigre elle est sauvage. Mais ne vous en faites pas, c’est une bonne buveuse et quand elle a bu elle parle. Loin d’être introvertie, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense quitte à vexer la personne face à elle. Plutôt bagarreuse, elle aime se défouler en donnant des coups. Âgée de 24 ans, elle sait user de son katana comme personne mais aussi des armes à feu, moins bien cependant.

Contexte du RP • Dans la ville, il n’y a plus vraiment d’âmes qui vivent. Ils ont pris le contrôle de tout et les gens se cachent. Ils aiment votre chair et votre cerveau plus que tout. Les zombies sont nés de N°0, une femme qui aurait été mordu par une vache atteinte de la vache folle. Depuis c’est la débandade, il faut courir pour vivre et surtout rester en vie.  C’est ici que l’on croise Lilith en train de fouiller une poubelle.






Présentation brève du personnage • Autrefois étudiante plus ou moins modèle, elle est aujourd’hui une experte dans la décapitation de zombies.


❝ Laisse-moi raconter ❞

Une fois devant le centre commercial, je la remerciais gentiment et descendis de la voiture en lui disant de conduir avec prudence. Je me dirigeais vers la porte d’entrée sans me retourner, elle avait été sympa de me déposer. J’entrais dans ma « maison » et me dirigeais sur la gauche afin de rejoindre mon abri. Je décalais un caddie afin d’entrer en me faufilant à quatre pattes sous mes remparts. Une fois à l’intérieur, j’attrapais une tige en fer et fis glisser le caddie devant mon entrée. Je me précipitais ensuite sur ma réserve de nourriture et pris un Mars périmé depuis deux ans. Le goût était un peu passé mais il y avait pire. Mon regard s’attarda sur une vielle photo de famille. Je soupirais doucement en regardant les visages de ceux que j’avais dû éliminer. La vie est souvent injuste, surtout dernièrement. Je m’allongeais sur le matelas en mousse qui me servait de lit tout en mangeant ma barre chocolatée. Je mis un bras derrière ma tête et fixais le plafond. La vie continue tout de même. Aujourd’hui j’avais pu voir une personne vivante, non ? Mais je sentais qu’il y avait quelque chose de pas net chez cette femme sans pouvoir dire quoi. Peut-être me fais-je des idées mais j’avais eu l’impression à certains moments qu’elle souffrait. Je haussais les épaules et me levais pour aller prendre une canette de coca. Lui au moins n’était pas encore périmé… Le pschitt de la canette me fit sourire. J’entendis alors un grognement tout près de moi. Derrière ma barricade. Un frisson me parcourut l’échine mais je me dis que j’étais en sécurité… Enfin peut-être pas tant que ça dans le fond… Combien de temps allais-je encore vivre ?    


© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le conteur
avatar

Admin


36 messages.
Inscrit le 03/02/2016.


MessageSujet: Re: Mordu qui croyait l'être !   Lun 21 Mar - 18:33


Mordu qui croyait l'être
❝ La mort n'est qu'un passage. ❞

Présentation brève du personnage •Bridgess est une personne sombre, elle a un but, éradiquer les zombies grâce à un antidote qu'elle doit à tous pris diffuser dans les villes en guise de teste.

Contexte du RP •Dans la ville, il n’y a plus vraiment d’âmes qui vivent. Ils ont pris le contrôle de tout et les gens se cachent. Ils aiment votre chair et votre cerveau plus que tout. Les zombies sont nés de N°0, une femme qui aurait été mordu par une vache atteinte de la vache folle. Depuis c’est la débandade, il faut courir pour vivre et surtout rester en vie.






Présentation brève du personnage • Bridgess fait partit d'un test de l'armée, elle a 41 ans, des traces étranges marques son corps, brûlure, crocs, griffure...


❝ Laisse-moi raconter ❞

Deux heures après avoir déposé la jeune fille, j'étais enfin arrivé à mon point final, là où toutes choses allaient se jouer... La centrale au Fioul de la grande ville... J'avais un certain traque, la peur d'échouer me saisissait le ventre....
Mon véhicule était garé devant l'entrée, j'ouvris le coffre de ma Xantia et prit tous l'équipement nécessaire à l'assaut de la central. Trois grands sacs à dos blindés, fusil à pompe avec munition, gunn, explosif et système de piratage... En avant.


Une fois la porte passé, je fus confronté à plusieurs mort-vivant, mais ayant été des leurs, ils ne me reconnaissait guère comme un être consomable et filait autour de moi paisiblement.
Il me fut facile d'atteindre le cœur de la centrale.

J'ouvris alors le sac blindé et regardait fébrilement la lourde caisse contenant le probable antidote à toute cette folie... Je m'assis devant et l'observa longuement... J'avais comme un blocage, est-ce que tout allait se finir enfin... Le monde allait-il redevenir comme avant... Est-ce que je vais mourir pour de bon ou revoir enfin ma fille...?

Aller, courage, c'est ta dernière ligne droite.
Je mis des affaires de technicien de central pour ne pas m'empoisonner pendant la manœuvre et pénétra dans les cheminées encrassé et éteinte, posant à son centre la caisse en métal. J'activais le code pour que celui-ci se déverrouille et que les multiples branches de la machine prennent part de la cheminé, me faisant du coup reculer précipitamment pour ne pas me blesser.
Je quittais la grosse tour pour me diriger vers la deuxième cheminées où je refis la même procédure... Le troisième sac était pour l'aération de la centrale, elle puait la décomposition...

Pourquoi l'aération de la centrale ? Tous simplement que si par chance, quelqu'un se réveil de son effroyable mort, elle pourrait par chance maintenir la central si moi, je ne suis plus en état d'effectuer la chose. Cela me prit en tous, plusieurs heures...

Je m'étais diriger avec fatigue à la salle des commandes, j'avais eût des grosses formations d’ingénierie pour pouvoir activer la zone moi-même, mais l'angoisse me prenait tous de même par des " Et si ". Et si je n'y arrivais pas, et si je déclenchais une catastrophe sans nom.... Mais le " Et si " n'avait plus sa place...
Je réparais plusieurs machines, commençait à activer l'aération qui fit hurler les morts-vivants, ce qui, part déduction, supposait qu'il réagissait au produit... Puis à l'aide d'un système très pointu de piratage, je codais un message qui devait s'afficher sur tous les panneaux.


" Ici Bridgess Tuttimy, je suis actuellement au système de commande de votre centrale, un produit est actuellement diffusé pour mettre fin à l'apocalypse zombie. Si l'un d'entre vous reviens comme moi d'entre les morts, alors je le pris de venir m'assister à l'entretiens des cheminées et des ventilations par laque est diffusé l'antidote. Les morts vivants ne vous reconnaîtrons pas comme un gibier, car vous avez été comme eux avant votre éveil et certain souvenir referons surface. "

Je fis de même avec un message audio, rajoutant à la fin.

" Dans l'espoir d'un monde meilleur... "

J'entendis le vrombissement des cheminées qui se décrassèrent en balançant par masse la fumée dans l'air telle des gros nuages... Est-ce que... J'avais réussi...?
Je m’affalais sur le siège d'un bureau... L'air lointain...

Mes souvenirs me rattrapaient, ceux de mon retour à la vie. Cela avait pris trois jours. Le premier, j'étais incapable de bouger, je sentais progressivement la douleur me prendre de part en part en retrouvant une infime parcelle de conscience,  le second jour c'est mon intelligence qui revenait, l'usage de la parole, les réactions au stimuli, le troisième jours, mon corps reprenait progressivement sa façon de fonctionner humaine.
Les vivants n'ont aucun effet indésirable sur le produit, sauf si il commence à muter en zombie en étant mort.

L'antidote ne répare pas tous pourtant, les blessures que nous avons subis ne sont pas réparer et si nous étions achever en tant que zombie, nous ne revenons pas à la vie... J'espère tant que cela va marcher...


© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lacroiseedescontes.forumactif.org
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .


MessageSujet: Re: Mordu qui croyait l'être !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mordu qui croyait l'être !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forum - Le Mordu Du Rc!
» Audren: Ma grand-mère m'a mordu
» mordu par un chien
» Tel est pris qui croyait prendre
» On y croyait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La croisée des contes :: Zone de RP :: Science-Fiction-
Sauter vers: